vendredi 8 mai 2015

Le portable et le portablosaure

Le portable et le portablosaure
Comme beaucoup, je possède un équipement informatique personnel bien plus moderne, performant et efficace que celui que j’utilise au bureau - dans mon cas un portable HP Pavillon de 14’’, soit une énorme brique d’au moins une tonne, qui n’a de « portable » que le nom, qui se traine à la vitesse d’un escargot dans le désert du Kalahari, et dont la qualité et la résolution d’écran rendraient dépressif et myope l’aigle le plus jeune et le plus motivé.

Bref, et sans même parler des différences dans le système d’exploitation - autre et ô combien vaste sujet - j’aime pas,... et d’autant moins lorsque je peux directement le comparer à mon nouveau Macbook, tellement plus léger, agréable et meilleur que même moi je manque de mots pour en parler.

C’est vous dire...

Si je devais néanmoins résumer la chose en un phrase - un véritable défi pour moi, merci Aurélia - je dirais que le MacBook est un portable - vous pouvez le tenir à trois doigts sans vous fatiguer - et que le HP est un portablosaure - vous devez lui allouer sept doigts et au moins une main de plus.

La seule chose qui me console, c’est que je sais les portablosaures condamnés par l’Évolution, même si le dernier d’entre eux ne disparaitra sans doute qu’après moi...